Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une infirmière à la maison

Soigner à l'imparfait

12 Janvier 2016 , Rédigé par Anne

Il est tard. La pluie claque sur le pare-brise de la voiture et rend la vision, de nuit, encore plus compliquée.

Je me concentre sur ma conduite, augmente un peu le son : la musique possède des vertus qui me touchent dans ces moments compliqués.

Technique, précision, concentration : j'administre, injecte. Je m'y applique. Il y a cette prescription, vue, revue, le traitement réajusté, les moyens augmentés, un peu plus... en vain. "C'est normal" ont-ils dit, comme un cap à passer, une étape à surmonter.

Alors elle envahit la pièce, se déploie, se déforme et s'imprime telle une ombre sur un mur. Mes mots soufflés, doucement chuchotés pour surtout ne pas réveiller d'avantage, ne pas faire s'agiter cette douleur insoutenable.

Rassurer, écouter, entourer : envelopper. Le silence quand il le faut s'installe.

Les gestes : pesés, mesurés pour ne pas donner plus d'appui à cette crapule, cette sangsue qui n'en a que faire de l'être qu'elle tourmente si violemment et sans répit. Il aura fallu du temps, cogiter, interroger puis se rendre à l'évidence : Ce soir je n'ai pas eu les armes, pas celles qu'il aurait fallu pour la combattre. Ce soir, même si tous les moyens possibles ont été mis en oeuvre, ça n'a pas suffit.

Ce soir il faut l'admettre. Ce soir, il faut faire avec. Ce soir, ce n'est pas le premier et malheureusement ça ne sera pas le dernier. Ce soir, je l'avoue, j'ai repris le volant et pleuré.

Ce soir, j'ai ce sentiment : celui d'avoir soigné à l'imparfait.

Soigner à l'imparfait

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

vero59 01/02/2016 17:26

magnifique, des mots sur les maux, et oui, nous sommes aussi humaines et humains,et c''est trop souvent oublié
bon courage pour le travail
je t'embrasse
vero

schneider 12/01/2016 21:32

Magnifique texte , difficile d accepter d être impuissante