Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une infirmière à la maison

Infirmière libérale: Petits conseils #1

21 Décembre 2014 , Rédigé par Anna Publié dans #ma vie d'infirmiere

Les débuts en libéral, si le domicile est encore de l'ordre de l'inconnu, nous amènent à découvrir des lieux, des situations, des personnes qui réservent bien des surprises. Je vous en livre quelques-unes ici ainsi que des conseils pour éviter les petits pièges dans lesquels on a vite fait de tomber. Le temps et le calme étant précieux, essayons de les économiser grâce à quelques règles simples qui nous aiderons à garder un peu de notre dignité malgré les circonstances.


Il est bon de savoir que:


Les animaux sont nos amis. Oui... Mais pas toujours.
Les chiens par exemple, gros, petits n'aiment pas les inconnus et comme le facteur, nous sommes des inconnus, même au bout du quatre vingt dixième passage... Bottes, pantalon, manteau, tout y passe ainsi que nos tympans quand, franchissant le seuil de la maison, Kiki décide d'entonner sa plus belle partition dont les sons viennent joyeusement résonner contre le carrelage. Un conseil, soyez ferme, demandez à ce que le chien soit momentanément écarté (enfermé dans le garage ou autre pièce ) le temps du soin. En cas d'impossibilité ou de mauvaise foi du propriétaire, restez zen, un petit tacle discret à Kiki en entrant suffit souvent à calmer ses ardeurs, il comprend qui est le patron ( surtout quand vous portez des bottes à talons). Il arrive aussi que Kiki soit incontinent et quand c'est le cas, il ne vous embête pas, en général, le pauvre est vieux et ne peux plus trop bouger, ses cordes vocales non plus. Il est fortement conseillé de porter des chaussures fermées, les tongs et autres sandales, l'été, n'y pensez même pas.
Les chats sont eux plus discrets, se cachent, se faufilent. Mais attention, d'autres dangers guettent et il est toujours bon de ne pas rester dans la pénombre quand vous entrez ou sortez du logement. Le chat aime se lover sur la marche d'escalier ou sur le paillasson, vous ne le voyez pas, c'est le drame. Votre soulier d'un pas aérien viens caresser (écraser) le kikinou. Le couinement est strident, votre coeur s'arrête... vous êtes bonne pour un malaise vagal post traumatique.


En règle générale il est de toute façon important de toujours avoir une bonne visibilité quand vous vous rendez chez vos patients. Par exemple, dans les cages d'escaliers. Même si la lumière est allumée quand vous démarrezvotre ascension, pleine d'entrain, vers le quatrième, réappuyez sur le bouton. Vous serez alors assurée de ne pas vous retrouver entre deux étages, dans le noir complet, sans aucune autre possibilité que de monter les marches à tâtonsfaçon Fort Boyard (sans caméra infra-rouge ni Félindra et sa tête de tigre) avec en plus le risque que quelqu'un d'autre rallume et vous trouve dans une posture plus que douteuse.


Faisons le point. Vous avez suivi les conseils ci-dessus et vous êtes munies de bonnes chaussures, fermées, étanches, vous êtes prête à affronter les pires sols souillés et animaux en tout genre. Votre prochain patient habite au troisième étage, la lumière est allumée, le bouton pressé à l'entrée. Vous sonnez. L'appartement est parfaitement clair, rangé, propre, il n'y a pas une trace d'animal. On vous demande alors de vous déchausser, pour marcher sur les tapis qui protègent le sol de la pièce principale. vous le faites, par respect. Un détail qu'il n'aurait pas fallu négliger en vous habillant, rapidement ce matin, dans le noir ( vous êtes chez vous c'est bon ouf). Vous n'y pensiez plus mais pour ne pas réveiller tout le monde vous avez pris les premières chaussettes venues, non coordonnées, on s'en fiche, rapport aux chaussures fermées... Terrible erreur, vous vous en rendez compte trop tard quand celle droite pleine d'étoiles rouges se moque de sa frangine toute noire, tout cela devant votre nouvelle patiente... C'est moche, on s'en remettra mais c'est moche.


Voilà mes premiers petits conseils de survie, les prochains arrivent très vite.
En attendant, passez de bonnes fêtes de fin d'année et avant d'accepter des chocolats surtout regardez bien la date de péremption, un conseil, comme ça.











Infirmière libérale: Petits conseils #1

Partager cet article

Repost 0